traduire

Nature ....

" Il n'est pas nécessaire de courir le monde , de traverser océan et jungle pour sentir le charme des nuées , la sève des arbres , le langage des rivières et des nuits . "
Joseph Kessel

samedi 23 juillet 2022

Farandole . . . .

 





Farandole de fruits


Fruits confits
 fruits amis 

tarte à la cerise
 quel délice 

orange amère 
douce et sucrée

 pot de confiture
 contre la déconfiture
 de ce monde au goût
 parfois amer 

l'amertume me gagne
 aussi, le citron vert
 la bergamote et l'ananas
 viennent ils en farandole

 Me chanter la tarte aux pommes
 hum ! douce farandole
 de saveurs délectables

 Valses de fruit
 pour mes papilles

 et à nouveau
 renaît le sourire ! 

Machajol






Une nouvelle parution sur mon autre blog " rêveries " , clic .











samedi 2 juillet 2022

Le Mistral . . . .

 



Chez nous, quand le vent souffle et secoue le Midi,
Il bleuit tant le ciel que c’en est incroyable.
Mais il peut par moments être si redoutable
Qu’on en est effrayés : l’on se sent tout petits

Quand ses coups de boutoir ébranlent la Provence
En pliant les cyprès, les courbant jusqu’au sol ;
Puis il se calme un peu, met un soudain bémol…
Et repart de plus belle en folie et en transes.

Même dans la maison l’on en est étourdi
Tant le bruit est énorme. Il gronde, il gueule, il pleure
En secouant les murs ; se rue à l’intérieur
Dès qu’on entr’ouvre un peu un volet ou un huis.

C’est un dément furieux, et nulle part ailleurs
Il n’est de vent plus fou que ce maudit mistral
Qui ne sait que hurler tout en menant le bal
Car il est le plus fort ; c’est en dévastateur

Qu’il se rue par chez nous quand il fait froid là-haut.
Tout bouge sous sa poigne implacable et glacée,
Plus rien n’est immobile, et les grands pins ployés
Se penchent vers le sol comme des arbrisseaux.

Vette  de  Fonclare









Une nouvelle parution sur mon autre blog " rêveries " , clic.