traduire

Nature ....

" Il n'est pas nécessaire de courir le monde , de traverser océan et jungle pour sentir le charme des nuées , la sève des arbres , le langage des rivières et des nuits . "
Joseph Kessel

vendredi 14 avril 2017

La crête iroquoise ....





La crête iroquoise  est un style de coiffure qui consiste à avoir les deux côtés de la tête rasés ou coupés à ras et les cheveux restants longs et le plus souvent dressés au milieu.

Il est question de coupe «mohawk» aux États-Unis et au Québec, «mohican» en Grande-Bretagne et «crête iroquoise» en France.

La crête est considérée comme la coiffure emblématique du mouvement punk et symbolisait le rejet du mouvement hippie, et de la tendance aux longs cheveux bouclés. A l’époque, tous les moyens étaient bons pour la tenir droite (colle, savon, blanc d’œuf, etc) ; cela ouvrira la voie aux nouveaux cosmétiques extra-fixants. Sa facilité de mise en œuvre à partir de n’importe quelle coiffure est contrebalancée par la quasi-impossibilité de la masquer une fois réalisée, ce qui en fait un fort symbole visuel de l’attitude jusqu’au boutiste des punks .

Quant à la fin des années 1970, le punk anglais devient une sorte d’attraction touristique à Sloane Square, étant même présent sur les cartes postales des magasins de souvenirs, la crête prend des allures extravagantes (couleur, hauteur, forme, etc.) pour satisfaire les touristes et glaner les quelques 50 pences qu’ils donnent pour une photo. En réaction à cette exagération, une tendance sera de porter la crête mais de ne pas la dresser.

Elle est communément appelée crête iroquoise et on pourrait y voir là son origine dans le groupement de nations d’indiens originaire du nord de l’actuel état de New York. Seulement le nom donné à cette coupe semble être dû à des journalistes peu rigoureux qui l’utilisaient pour désigner tous types de coiffure indienne élevée, mais c’est une erreur journalistique, car les Mohawks et plus largement les Iroquois ne portaient pas cette crête, alors que les Mohicans oui .

Reste que les tribus Huron, Omaha et Osage coupaient ou rasaient les cheveux de leurs enfants dans des styles particulièrement différents dont la fameuse crête iroquoise. Pour ces indiens, la longue crête fine représente un troupeau de bisons sur l’horizon au coucher du soleil ; ils l’associent au loup et l’utilisent pour galvaniser leurs forces pendant les batailles et les découpes de scalps.
Les Omaha et Osage raidissaient leurs cheveux avec de la graisse d’ours ou de l’huile de noix pour les rassembler en une sorte de corne.








6 commentaires :

  1. Ta crête iroquoise est beaucoup plus jolie que celles que l'on croise ou croisait dans les rues, merci pour cette page d'histoire Indienne.
    très belle journée, bises
    danièle

    RépondreSupprimer
  2. Je ris... tu vois, en recevant ta news, je pensais que ta petite-fille s'était fait une coiffure étrange... et non !
    J'adore la surprise.
    Et merci pour ces informations données.
    Bisous et douce journée.

    RépondreSupprimer
  3. Cette crête iroquoise me rappelle de très bons souvenirs avec mon petit-fils quand il soufflait dedans.
    Bon week-end de Pâques à toi. Bisous

    RépondreSupprimer
  4. une photo d'indien très réussie

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,
    Une crête moins inquiétante que celle des Mohicans dans un traquenard! En tout cas, c'est bien documenté.
    Pour les 50 ans de mariage de mes parents... je m'en était confectionné une peinte en or!
    Bon Week-end de Pâques
    Bises

    RépondreSupprimer
  6. Tu as su choisir une belle explication, et comme à chaque fois, je trouve les titres de tes sujets toujours très surprenants et adaptés !!! merveilleuse photo, belle soirée et bonne chasse aux oeufs de Pâques !! bises Dom

    RépondreSupprimer

Un grand merci pour votre visite ......

A bientôt ......