traduire

Nature ....

" Il n'est pas nécessaire de courir le monde , de traverser océan et jungle pour sentir le charme des nuées , la sève des arbres , le langage des rivières et des nuits . "
Joseph Kessel

lundi 26 juin 2017

Réhydratation ....

Rosée bienfaitrice
 









La goutte de rosée.


« Petite perle cristalline,
Tremblante fille du matin,
Au bout de la feuille de thym
Que fais-tu là sur la colline ?

« Avant la fleur, avant l'oiseau,
Avant le réveil de l'aurore,
Quand le vallon sommeille encore,
Que fais-tu là sur le coteau ?

« Ce que je fais sur la colline ?
Je m'y prépare, avec amour,
A m'offrir, quand viendra le jour,
Pure, à sa pureté divine.

« Tu le sais, son rayon n'est beau
Que pour la goutte transparente
Voilà pourquoi, persévérante,
Je l'attends là sur le coteau. »

Du coteau la cime se dore,
L'oiseau se réveille en son nid,
Et la fleur s'empresse d'éclore...
Mais voyez la goutte qui luit !

Du prisme toute la richesse,
Du soleil toute la splendeur,
Captives dans sa petitesse,
Y font éclater leur grandeur.

 « Pour que tant de magnificence
En ton sein vierge ait éclaté,
Dis-moi, d'où te vient ta puissance ? »
« Ami, c'est de ma pureté. »

 
Henri-Frédéric Amiel (1821-1881)





 
 

jeudi 1 juin 2017

L' araignée ....






L'ARAIGNEE.

Araignée grise
Araignée d'argent,
Ton échelle exquise
tremble dans le vent.
Toile d'araignée
- émerveillement ! -
Lourde de rosée
Dans le matin blanc.

Ouvrage subtil
Qui frissonne et ploie.
O maison de fil,
Escalier de soie !
Araignée grise,
Araignée d'argent,
Ton échelle exquise
Tremble dans le vent

Madeleine LEY
 
 

vendredi 21 avril 2017

Destination coeur ....


" La joie emplit le cœur lorsqu'on a rencontré la certitude que la vie n'est pas un chemin qui va vers rien ."

Abbé  Pierre


vendredi 14 avril 2017

La crête iroquoise ....





La crête iroquoise  est un style de coiffure qui consiste à avoir les deux côtés de la tête rasés ou coupés à ras et les cheveux restants longs et le plus souvent dressés au milieu.

Il est question de coupe «mohawk» aux États-Unis et au Québec, «mohican» en Grande-Bretagne et «crête iroquoise» en France.

La crête est considérée comme la coiffure emblématique du mouvement punk et symbolisait le rejet du mouvement hippie, et de la tendance aux longs cheveux bouclés. A l’époque, tous les moyens étaient bons pour la tenir droite (colle, savon, blanc d’œuf, etc) ; cela ouvrira la voie aux nouveaux cosmétiques extra-fixants. Sa facilité de mise en œuvre à partir de n’importe quelle coiffure est contrebalancée par la quasi-impossibilité de la masquer une fois réalisée, ce qui en fait un fort symbole visuel de l’attitude jusqu’au boutiste des punks .

Quant à la fin des années 1970, le punk anglais devient une sorte d’attraction touristique à Sloane Square, étant même présent sur les cartes postales des magasins de souvenirs, la crête prend des allures extravagantes (couleur, hauteur, forme, etc.) pour satisfaire les touristes et glaner les quelques 50 pences qu’ils donnent pour une photo. En réaction à cette exagération, une tendance sera de porter la crête mais de ne pas la dresser.

Elle est communément appelée crête iroquoise et on pourrait y voir là son origine dans le groupement de nations d’indiens originaire du nord de l’actuel état de New York. Seulement le nom donné à cette coupe semble être dû à des journalistes peu rigoureux qui l’utilisaient pour désigner tous types de coiffure indienne élevée, mais c’est une erreur journalistique, car les Mohawks et plus largement les Iroquois ne portaient pas cette crête, alors que les Mohicans oui .

Reste que les tribus Huron, Omaha et Osage coupaient ou rasaient les cheveux de leurs enfants dans des styles particulièrement différents dont la fameuse crête iroquoise. Pour ces indiens, la longue crête fine représente un troupeau de bisons sur l’horizon au coucher du soleil ; ils l’associent au loup et l’utilisent pour galvaniser leurs forces pendant les batailles et les découpes de scalps.
Les Omaha et Osage raidissaient leurs cheveux avec de la graisse d’ours ou de l’huile de noix pour les rassembler en une sorte de corne.








mardi 11 avril 2017

Lumière ....


 


“L'homme a ce choix : laisser entrer la lumière ou garder les volets fermés.”
Henry Miller
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Belle semaine à vous tous.
 
 
 

samedi 25 mars 2017

lundi 20 mars 2017

Bonjour le printemps ....





Comme un diable au fond de sa boîte,
le bourgeon s'est tenu caché...
mais dans sa prison trop étroite
il baille et voudrait respirer.

Il entend des chants, des bruits d'ailes,
il a soif de grand jour et d'air...
il voudrait savoir les nouvelles,
il fait craquer son corset vert.

Puis, d'un geste brusque, il déchire
son habit étroit et trop court
"enfin, se dit-il, je respire,
je vis, je suis libre... bonjour !"

Paul GÉRALDY (1885-1983)



 
 Belle journée de printemps à chacun de vous.